Ubisoft: la valeur dispose d’une bonne dynamique de croissance

Finance

finance / Finance 241 Views

Le cours de l’éditeur français de jeux vidéo Ubisoft s’envole de plus de 5% ce matin à la suite de l’annonce d’une hausse de 45,2% du chiffre d’affaires au premier trimestre de son exercice décalé 2017/18, à 202,1 millions d’euros. Un résultat est «sensiblement supérieur» à l’objectif de 170 millions d’euros qu’Ubisoft s’était fixé, a indiqué le groupe dans un communiqué.

Les résultats sont portés par le segment digital, avec un nombre de joueurs en forte progression et la très bonne performance de notre back-catalogue (les jeux sortis depuis longtemps). Cette forte hausse du chiffre d’affaires est en effet intervenue alors qu’il n’y a pas eu de lancement de jeu majeur sur la période.

«La capacité grandissante d’Ubisoft à engager les joueurs dans la durée, couplée à cette force créative unique, accroît notre confiance dans nos objectifs 2017-18 et 2018-19 et sera un moteur majeur de création de valeur pour les années à venir», a déclaré le PDG Yves Guillemot.

Pour l’exercice en cours 2017/18, Ubisoft a confirmé viser un chiffre d’affaires d’environ 1,7 milliard d’euros (+16,4%) et un résultat opérationnel d’environ 270 millions (+13,4%). Et pour 2018/19, il espère un chiffre d’affaires d’environ 2,1 milliards d’euros et un résultat opérationnel d’environ 440 millions. À plus court terme, Ubisoft compte atteindre un chiffre d’affaires d’environ 190 millions d’euros au deuxième trimestre (+34% sur un an), une période marquée par trois lancements de jeux.

Notre recommandation pour UBISOFT: CONSERVEZ

Dans notre dernier article du 30 juin nous avions recommandé de rester positionner sur la valeur en portefeuille en dépit des menaces de Vivendi «d’aller voir ailleurs» si la direction d’Ubisoft, dont le géant des médias détient 27% du capital, refusait toute idée de rapprochement. Notre sentiment était que le titre dispose d’une dynamique propre très forte, au-delà de l’attrait spéculatif de la valeur lié à l’intérêt de Vivendi. Nous rappelions que celui-ci n’a par ailleurs pas disparu, certains analystes ayant même interprété les déclarations de Vivendi comme un signe d’impatience qui pourrait pousser le groupe à accélérer l’offensive sur Ubisoft. Nous avions relevé notre objectif de cours de 50 à 55 euros. Ce niveau une fois atteint, il ne faudra pas hésiter à prendre une partie de ses bénéfices.

Cours à date du conseil: 51,30 €

Objectif de cours: 55 € soit un potentiel de +7,2%

Profil d’investisseur: spéculateur

Horizon d’investissement: 6 mois

Comments